Nouvelle Audi Q7, le plaisir de conduire, la beauté en plus !

La nouvelle Audi Q7, comme la BMW X6, fait partie de ces voitures ou plutôt SUV qu’on repère de loin, très loin ! Qu’elle passe dans la rue ou dans le rétro, c’est un monstre qui parait si imposant, de cette grandeur qu’on ne saurait déplacer. Mais ce n’est qu’une impression. En plus d’un grand confort et d’une belle connectivité, la nouvelle Audi Q7 est incroyablement maniable. Presque comme une petite Twingo. Presque.

C’est le genre d’essai que l’on attend avec impatience. Si j’adopte une conduite assez dynamique et sportive, j’adore avant tout conduire, loin, longtemps. Pour cela, l’idéal est un confort absolu, et ce confort, la nouvelle Audi Q7 n’en manque pas du tout, c’est d’ailleurs le premier mot qui pourrait la décrire. Après avoir parcouru plus de 300 kilomètres au nord de Paris, sur une demi-journée, on en redemande !

9 ans après le premier Q7, 500 000 exemplaires vendus dans le monde dont 16 000 en France, Audi présente la 2ème génération de son grand SUV. Cette nouvelle génération est entièrement repensée et si son gabarit reste imposant, il l’est beaucoup moins que le premier modèle. Après son régime draconien, la nouvelle Audi Q7 a perdu 325 kg, son aspect est moins massif et on aurait presque l’impression qu’elle passe partout ! Cette impression est renforcée en conduite par la direction intégrale avec les roues arrières directrices qui aide à mieux appréhender les virages, quelle que soit la vitesse et l’angle. On le teste sur le circuit de Mortefontaine avec un atelier évitement à grande vitesse, c’est impressionnant. Pouvoir bouger cette masse aussi facilement renforce le sentiment de sécurité à bord. On peut prendre la route très sereinement.

Côté look, la nouvelle Audi Q7 s’affirme un peu plus, elle change de calandre, comme toute la gamme renouvelée ou en cours de renouvellement, et de regard ! La nouvelle signature lumineuse est plus perçante et adopte les phares Audi Matrix Led qui changent la vie nocturne en s’adaptant à toutes les situations, en avance !

En dehors de son nouvel aspect physique, cette nouvelle Audi Q7 est surtout la vitrine technologique du constructeur allemand. La formation n’est pas incluse dans le tarif donc il va falloir passer quelques temps à s’imprégner de TOUT ce qu’elle sait faire, à part rouler bien sûr ! Voici un petit guide ;)

Avec la nouvelle Audi Q7 on peut : s’amuser avec l’Audi Virtual Cockpit

Il est apparu sur la nouvelle Audi TT présentée plus tôt dans l’année, j’avais eu l’occasion d’apercevoir le Virtual Cockpit d’Audi lors d’une journée à la Ferté Gaucher pour les Audi Driving Experience. Il arrive sur la nouvelle Audi Q7 et cet essai est l’occasion de le tester de manière un peu plus approfondie. Si je suis fan du HUD (affichage tête haute) de BMW, ce Virtual Cockpit n’est pas en reste ! Il accroit pleinement le plaisir de conduite avec un écran totalement digitalisé que l’on peut personnaliser à l’infini avec les informations de bord que l’on préfère. De mon côté c’est l’affichage en grand (sur 12,3 ») et en couleur de la navigation. J’ai toujours adoré qu’une voiture me donne la possibilité de regarder devant moi pour vérifier la route à suivre plutôt que tourner les yeux (et parfois la tête) vers la droite. Sur certains véhicules c’est un rappel de la dernière instruction, ici nous admirons la carte entière. Balade en Île de France oblige, le vert est dominant et c’est très agréable. On aimera tout autant admirer les rues parisiennes en 3D sur ce Virtual Cockpit ! Pour les sportifs dans l’âme on peut afficher en gros et au milieu le compte-tours avec la navigation à côté ou la conso (mais ça ne donne pas toujours de bonnes nouvelles ça). Le Virtual Cockpit est en option sur la nouvelle Audi Q7 à 730€ et de série dès la 2ème finition Sline (96% de la clientèle Q7 choisit une finition à partir de celle-ci).

Avec la nouvelle Audi Q7 on peut : (presque) se laisser conduire

On insiste bien sur le PRESQUE parce qu’on aura appris quelque chose cette année, si Marty est bien arrivé à destination le 21 octobre dernier, Robert Zemeckis a dépeint un avenir trop futuriste pour 2015, les voitures ne volent toujours pas et elles ne sont pas complètement autonomes. Néanmoins, on y est presque. On peut relativement se reposer sur le nouveau Q7 et ses aides à la conduite aux vertues très confortables. L’une des grandes nouveautés est l’Assistance embouteillage, couplé au régulateur de vitesse adaptatif (mon assistant préféré !) entre 0 et 60km/h. Il permet une conduite semi-automatique en analysant l’environnement de la voiture (les lignes, les voitures qui circulent devant et autour..) et entraine notre Audi en suivant le véhicule qui précède (en espérant que celui-ci ait un bon comportement). C’est un assistant idéal dans les bouchons, on l’a essayé sur quelques kilomètres et tout en restant vigilant, ça fait du bien de lâcher un peu la conduite. Il faut cependant garder les mains sur le volant et le système nous le rappelle rapidement si ce n’est pas le cas.

Avec Audi pre sense front on trouve l’assistant d’évitement d’urgence qui utilise plusieurs assistance à la fois, une première, comme l’active lane assist et la caméra du régulateur adaptatif, pour seconder le conducteur en intervenant sur la direction lors d’un évitement. Il y a également l’assistant de changement de direction qui capte les véhicules arrivant en sens inverse lors d’un virage à gauche, il intervient entre 2 et 10 km/h, lorsque le clignotant est enclenché. Le freinage automatique est impressionnant et réveille bien en cas d’inattention !

L’Alerte de trafic transversal qui capte et alerte sur les éventuels passages lors d’une sortie de stationnement perpendiculaire, et l’Assistant d’efficacité prédictive (Predictive efficiency assistant), complètent les nouveautés lancées avec la nouvelle Audi Q7. Cette dernière aide à la conduite anticipe le chemin à parcourir, en tenant compte des limitations de vitesses, le tracé de la route (virages, intersections, inclinaison…) et adapte la conduite pour agir sur la consommation et les émissions de CO2. Pour plus de confort et d’économie/écologie, cette option est dans le Tour assistance package à 2290€.

Une dernière assistance que je trouve géniale parce que je me suis retrouvée dans cette situation un bon million de fois, c’est l’Avertisseur d’angle mort, à l’arrêt ! Vous vous garez, enlevez votre ceinture de sécurité et ouvrez la porte sans vraiment faire attention aux voitures qui arrivent et surtout il est possible qu’il y en ait une dans votre angle mort (sinon c’est pas drôle hein). Démonstration !

J’ai malencontreusement coupé le gentil monsieur qui nous disait que ça fonctionnait sur les 4 portières ;) on ne protège pas seulement le conducteur mais également les enfants, les copines et mamie ! 

Avec la nouvelle Audi Q7 on peut : crâner

C’est ce qu’il faut retenir, au volant de cette nouvelle Audi Q7, on ne passe pas inaperçu. En roulant à bord, on a le sentiment de surplomber le monde qui nous entoure et c’est très très agréable. Sans prendre l’air hautain, elle était tout à fait à sa place autour du château de Chantilly, théâtre annuel du concours d’élégance Richard Mille. Nous avions un intérieur beige, très pur, qu’on avait très peur de salir mais la sérénité n’a pas de prix, sauf peut-être celui de quelques sachets couvre chaussures, pas très sexy mais terriblement efficace pour protéger cet habitacle qu’on aimerait garder immaculé. On pourrait vraiment rouler des kilomètres et des kilomètres car la nouvelle Audi Q7 ne s’enferme pas dans un garage et encore moins dans un milieu urbain étriqué comme Paris. Il lui faut de l’espace pour s’exprimer et de la route pour vous faire kiffer !

3 thoughts on “Nouvelle Audi Q7, le plaisir de conduire, la beauté en plus !

  1. Belle présentation et belles photos. Juste une chose qui m’a fait mal aux yeux, féminisé l’Audi Q7. C’est UN Q7, malgré que certaines communications d’Audi féminisent le Q7.
    Suffit de se mettre en situation de discussion. « Salut, ça va, tu as vu ma nouvelle Q7 ? » Avouez que ça fait bizarre, non ? En tout cas nous, on a fait notre choix :)
    Amicalement.

    1. :D c’est un drôle de débat ! Juste pour précision, je dis UNE audi Q7 mais UN Q7. C’est vrai que c’est l’info que nous a donnée Audi et que j’ai tendance à faire confiance à la source ;) et surtout, personnellement, ça ne me fait pas mal aux yeux ! Merci !!

Répondre à rdvgarageauto Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>