Ferrari 488 GTB, une nouvelle bombe ultra dynamique

Elle a été présentée en première mondiale au dernier Salon de Genève. Pour sa deuxième sortie, la nouvelle Ferrari 488 GTB a volé quelques instants la vedette à ses grandes soeurs du Tour Auto 2015 au Grand Palais !

Ferrari 458 GTB, la carista, Tour Auto, Ferrari, 458 GTB

J’étais tellement énervée triste de rater sa présentation le mois dernier qu’elle a décidé de débarquer dans la capitale ! Existe-t-il un plus bel endroit que la Nef du Grand Palais pour montrer le bout de son nez ? Et quel nez ! La nouvelle Ferrari 488 GTB est une petite bombe. Les lignes sont lisses et fluides tout en étant plus affirmées que celles de la 458 Italia, on tourne autour et on retrouve toutes ces nouveautés boostant l’aérodynamisme que son ingénieur vient de nous décrire. Les chiffres donnent des frissons de plaisir, elle gagne en puissance et passe à 670 ch (+ 100 ch) ! La Ferrari 488 GTB monte de 0 à 100 km/h en 3 secondes, soit 0,4 de mieux que la précédente Ferrari 458 Italia, de 0 à 200 km/h en 8,3 secondes soit 2,1 de moins ! Elle accélère plus vite mais s’arrête tout aussi rapidement puisqu’elle gagne 11 mètres en distance de freinage à 200 km/h (soit 117 mètres), c’est rassurant ;)

40 ans après la Ferrari 308 GTB (partenaire de Magnum en version GTS), la Ferrari 488 GTB est la 8ème génération de la berlinette sportive au V8 du constructeur italien (328 GTB, 348 GTB, F355 Berlinetta, 360 Modena, F430, 458 Italia).

L’occasion de découvrir la passion des équipes de Ferrari au Tour Auto, ravies de laisser monter les gens dans la 488 GTB pour quelques minutes secondes de plaisir. Les yeux brillent, l’esprit est rêveur et les commentaires admiratifs fusent. Deux berlinettes sont présentées, la grise et la rouge. Cette dernière laisse apparaître dans son coffre un set de voyage spécialement produit pour la demoiselle !

L’intérieur est prestigieux. Une sellerie camel ou noire à surpiqûre rouge, un mélange d’élégance et de sportivité. Un volant avec palettes qui ravive l’impression de se trouver dans un bolide de course. Tout est bien centré autour du conducteur/pilote, laissant au passager le soin de d’admirer. Les sièges/baquets sont confortables et seront aussi agréables sur la route qu’en circuit.

Pas encore de tarif annoncé mais elle sera bien plus chère que la 458 Italia, les rumeurs placent la Ferrari 488 GTB autour des 230 000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>