Driving Skills for Life, la formation pour les jeunes par Ford

Pour la deuxième année consécutive, Ford investit le village de la Course Croisière Edhec avec les Driving Skills for Life ! Cette opération lancée en 2003 aux Etats-Unis et 2013 en France joue la carte de la prévention et de la sécurité routière auprès des étudiants et jeunes conducteurs.

L’une des premières choses que j’ai eu envie de faire en fêtant mes 18 ans (il y a bien longtemps) était de passer mon permis de conduire ! Et l’une des premières choses que j’ai eu envie de faire en l’obtenant était un Paris-Marseille pour goûter aux joies de la conduite sans moniteur pour freiner mes ardeurs ! Conduire donne un sentiment grisant mais en sortant de l’enseignement basique de l’auto-école, il nous reste encore tellement à apprendre ! C’est en partant de ce constat et du nombre inquiétant d’accidents de la route parmis les jeunes conducteurs que Ford lance en 2003 les Driving Skills for Life auprès de la population étudiante américaine et plus généralement des jeunes de 18 à 24 ans. Des ateliers de conduite en sécurité qui complètent l’apprentissage de base des auto-écoles.

En 2013, les Driving Skills for Life débarquent en France sur le Campus de HEC Paris, puis à l’Edhec Lille en 2014 où 250 jeunes ont été formés. Après cette expérience enrichissante selon les étudiants, Ford suit l’Edhec lors de leur Course Croisière annuelle aux Sables d’Olonne, la ville du Vendée Globe. Cette année, c’est à la Rochelle que nous retrouvons la Course Croisière Edhec et une nouvelle édition des Driving Skills for Life.

Réunissant plus de 160 écoles, 3000 étudiants et 22 nationalités différentes, la Course Croisière Edhec, organisée depuis 1968, est devenue le premier événement étudiant sportif d’Europe. Un village de plus de 12 000 m² a été installé sur le port de la Rochelle pour accueillir tout ce beau monde ainsi que les visiteurs extérieurs, une organisation gigantesque ! Les tentes des différents partenaires y sont installées et celle de Ford accueille les inscriptions des Driving Skills for Life.

Un petit formulaire à remplir, le permis de conduire à présenter et on souffle dans le ballon ! L’événement n’étant pas du tout réputé pour les beuveries légendaires des étudiants, le constructeur ne prend aucun risque, même avec le dispositif d’encadrement en place, alcootest OBLIGATOIRE. Les participants sont répartis en 4 groupes, un premier brief général et c’est parti pour 2h d’ateliers en Ford Focus et Fiesta.

Pour notre groupe (force rouge !) les Driving Skills for Life démarrent par l’atelier Maîtrise du véhicule qu’on pourrait prendre pour celui du dérapage (plus ou moins) contrôlé. L’exercice simule un rond-point que l’on prend de plus en plus rapidement avec une Fiesta équipée de pneus lisses à l’arrière. L’instructeur nous demande de lever le pied brusquement de l’accélérateur lorsqu’on sent qu’on prend trop de vitesse, un mauvais reflexe que la plupart des conducteurs auront dans ce genre de situation, et c’est le sur-virage, la voiture part en tête-à-queue. Pour éviter cela, une seule solution : le FREIN ! On freine à fond et on évite de jouer les pilotes de circuit qui veulent se rattraper (même pour les blogueurs qui pensent maîtriser :P). On se rend compte de l’importance de l’ESP (Electronic Stability Program), une aide à la conduite obligatoire sur tous les véhicules neufs depuis 2014, qui corrige électroniquement la trajectoire erronée pour éviter le dérapage, grâce à 6 capteurs (1 sur chaque roue, 1 sur le volant et 1 sur l’axe central).

On passe ensuite à l’atelier Sensibilisation à la vitesse. Notre groupe se partage en deux petits groupes, et on commence par s’initier au Batak, un appareil (de torture) utilisé par les pilotes pour travailler la vitesse et la réactivité ! Ensuite exercice de freinage d’urgence et d’évitement. C’est là que l’entrainement au Batak prend tout son sens puisqu’il nous fait travailler la vision périphérique afin d’anticiper plus rapidement en étant concentré sur un point fixe, au loin. C’est sûrement l’atelier le plus impressionnant des Driving Skills for Life pour les jeunes conducteurs, même intrépides, puisque l’on n’enseigne aucune de ces situations à l’auto-école. Sur l’évitement, l’instructeur nous demande de freiner très très fort avant de dévier du côté du feu vert, le freinage met tout le poids du véhicule à l’avant et permet une meilleure maîtrise de la direction.

On continue avec l’Atelier technique des Driving Skills for Life avec le jeu des 7 erreurs sur un véhicule supposé être prêt à partir en vacances.

  • Nous vérifions la pression des pneus qui doit être plus importante à l’avant à vide (le poids est côté moteur), à l’arrière si le coffre est chargé, le nombre de bars nécessaire est indiqué sur le côté conducteur de la voiture. On vérifie l’usure également, grâce au répère en relief à l’intérieur des rainures, s’il n’est plus visible, il est temps de changer. 20% de pression en moins sur un pneu retire 45% de ses capacités !
  • La gomme des essuie-glace doit rester tendre, ne pas oublier de les changer régulièrement, comme la brosse à dent ! Dans la législation française , tout impact dans le champs de vision donne lieu au remplacement total du parebrise car une simple réparation pourrait laisser une trace qui peut distraire l’attention du conducteur et l’assurance ne couvre pas dans ce cas-là.
  • Si un feu clignotant « clignote » plus vite d’un côté ou de l’autre, cela signifie qu’un autre feu clignotant ne fonctionne pas de ce côté-là. Vous devriez vous en rendre compte au son !

Nous testons également l’Active City Stop, une aide à la conduite qui s’enclenche entre 15 et 30 km/h afin d’éviter les accrochages dans les bouchons. Il fonctionne grâce à une caméra située dans le rétroviseur central qui balaye devant le véhicule, jusqu’à 7,60 mètres. Après avoir émis un signal pour prévenir le conducteur, la voiture finira par freiner et s’arrêter. Le système est très efficace mais il ne faut pas oublier que l’on reste maître de son véhicule, il n’est donc pas infaillible et pourrait ne pas fonctionner dans certaines situations, luminosité intense, pluie…

Nous terminons par les Distractions au volant avec un parcours tout en slalom à 10 km/h en essayant de textoter. J’arrête mon instructeur avant même de commencer, je ne sais pas faire ! J’essaye quand même et je shoote 3 plots avant de terminer le premier tour… Sans vouloir faire la morale… ON LACHE SON TELEPHONE au volant !!! Idem pour la radio ou les réglages du véhicule, on s’en occupe avant de démarrer. L’autre distraction ne me concerne pas non plus mais elle est l’une des causes principales des accidents mortels sur la route : l’alcool ! Ford a conçu le « Drunk Suit » pour les Driving Skills for Life, une combinaison qui simule une alcoolémie de 4gr (air expiré), avec des lunettes qui troublent la vision, un casque sur les oreilles et des poids qui alourdissent poignets et chevilles. C’est drôle, même si ça ne devrait pas l’être. On essaye tous de marcher plus ou moins droit et shooter dans un ballon de foot qui devient double voir triple avec la vision altérée ! Elle permet de se rendre compte des effets de l’alcool tout en étant à jeun.

Des ateliers Driving Skills for Life très très instructifs pour nous (avec toutes nos années de permis) et pour les étudiants qui sont plus curieux et attentifs que je ne l’aurais pensé. Ils ne manquent tout de même pas de s’amuser à la fin pour tenter de gagner l’iPad mini mis en jeu par Ford sur Instagram avec le hashtag #FordDSFL. J’ai tenté ;)

Rendez-vous sur le site Ford Driving Skills for Life pour retrouver toutes les infos et instructions de cette journée de formation à destination des jeunes de 18 à 24 ans mais pas que !

Un grand merci à Olivier et aux équipes de Ford France et Ford of Europe pour l’accueil et cette journée Driving Skills for Life très enrichissante !

Driving Skills for Life 2015 (9)

µµµµµ 

2 thoughts on “Driving Skills for Life, la formation pour les jeunes par Ford

  1. un super programme :)
    dans mes terres lorraines et il y aussi très longtemps, le conseil général avait mis en place un programme à prix très réduit pour avoir des cours complémentaires de conduite sur neige, sur verglas et d’entretiens de la voiture, le programme a malheureusement été arrêté et c’est bien dommage car il y a encore trop de jeunes conducteurs qui se lancent sur les routes sans avoir toutes les clés
    <3

    1. Ah oui c’est dommage ! Super initiative pourtant :(
      Au Luxembourg il y a un stage de conduite obligatoire à faire pour valider l’obtention du permis, les activités sont les mêmes que celles des DSFL. Vivement la même en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>